menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer

Chaleurs estivales

Conseils de prévention

Soyez régulièrement à l’écoute des prévisions météorologiques et des alertes locales. Si vous avez un climatiseur, assurez-vous qu’il fonctionne correctement.

Connaissez-vous la différence entre une crampe de chaleur, un coup de chaleur et un épuisement dû à la chaleur? Lisez nos conseils sur la sécurité pour savoir comment vous tenir au frais lorsque les températures augmentent l’été.

Nous sommes tous susceptibles de souffrir d'un stress thermique. Les risques à la santé sont plus importants chez les personnes de plus de 65 ans, les bébés et les jeunes enfants, les personnes qui souffrent de maladies chroniques, tels les troubles respiratoires ou cardiaques, les personnes qui travaillent ou font des exercices dans des endroits chauds et celles qui font de l'embonpoint. Les maladies liées à la chaleur peuvent être évitées.

Lors d'une vague de chaleur

  • Très tôt en matinée, fermez vos fenêtres et vos rideaux de manière à conserver la fraîcheur de la nuit à l'intérieur. Laissez-les fermés tout au long de la journée.
  • Sinon, utilisez un climatiseur pour rafraîchir votre logement. Vous pouvez utiliser également un ventilateur ou passez quelques heures dans un endroit climatisé.
  • Prenez des douches ou des bains frais.
  • Buvez beaucoup d’eau. N'attendez pas d'avoir soif!
  • Portez des vêtements amples, de couleurs pâles, faits de tissus qui permettent la circulation de l'air.
  • Portez attention à vos réactions et agissez sans tarder en cas d’étourdissements, nausées ou vomissements, maux de tête, respiration ou battements cardiaques exceptionnellement rapides.
  • Visitez fréquemment les voisins, les amis et les membres de la famille plus âgés, surtout ceux qui souffrent d'une maladie chronique, afin de vous assurer qu'ils sont au frais et qu'ils sont hydratés.
  • Si vous prenez des médicaments ou si vous avez un problème de santé chronique, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si cette situation vous rend plus vulnérable et suivez ses recommandations.
  • Préparez des repas qui n'ont pas besoin d'être cuits.
  • Évitez de vous exposer au soleil. Protégez-vous du soleil avec un chapeau à larges bords qui respire ou sous un parasol.
  • Essayez de ne pas attraper un coup de soleil. Cela diminue la capacité du corps à se refroidir.
  • Réorganisez ou planifiez vos activités extérieures pendant les périodes les plus fraîches de la journée.
  • Ralentissez votre rythme! Votre corps ne peut pas fonctionner normalement dans des températures élevées.
  • Évitez les exercices ou activités physiques intenses.
  • Ne laissez jamais des gens, des enfants ou des animaux de compagnie, dont vous prenez soin, dans un véhicule stationné ou à la lumière directe du soleil.
  • Assurez-vous que les membres âgés de votre famille, vos voisins et vos amis sont à l'aise et en sécurité.

Symptômes communs et traitement des maladies liées à la chaleur


Crampes de chaleur

Symptômes : Douleurs vives dans les muscles causées par un déséquilibre qui résulte de l'incapacité de l'organisme à remplacer les sels et minéraux perdus par sudation.

Traitement : Transportez la personne malade dans un endroit ombragé et frais et exercez de fortes pressions sur les muscles douloureux. Donnez-lui à boire deux verres d'eau salée (cinq millilitres de sel pour un litre d'eau) à des intervalles de cinq à dix minutes si les crampes persistent.

Épuisement dû à la chaleur

Symptômes : Transpiration abondante, faiblesse, vertige, mal de tête, diarrhée, crampes musculaires, peau moite et froide, chute de tension artérielle, désorientation et vomissements probables causés par une perte excessive d'eau, de sel et de minéraux.

Traitement : Transportez la personne malade dans un endroit frais, donnez-lui à boire de l'eau salée et couvrez-la si elle frissonne. La personne doit rester au lit jusqu'à son rétablissement. Consultez immédiatement un médecin.

Coup de chaleur

Symptômes : Température corporelle supérieure à 40º C, perte de connaissance complète ou partielle, fonction cognitive réduite et arrêt de la transpiration (peau chaude et sèche), dilatation des pupilles et hypertension. Au début, la peau peut être rouge et devient ensuite terne ou violacée.

Traitement : Les coups de chaleur sont très graves. Composez immédiatement le 9-1-1; en attendant l'ambulance, transportez la personne malade dans un endroit frais, aspergez-la d'eau froide et laissez l'eau s'évaporer pour faire baisser la température corporelle.

Protection des enfants contre le soleil

Votre enfant peut attraper un coup de soleil en seulement 15 minutes. Au cours d'une vague de chaleur, limitez les activités extérieures aux heures du matin et du soir, et ne laissez jamais les bébés ou les jeunes enfants jouer ou dormir dans un parc de jeux ou dans une poussette en plein soleil.

Si vous êtes à l'extérieur, limitez le temps d'exposition au soleil autant que possible. Appliquez à votre enfant un écran solaire de FPS 15 ou plus surtout sur les parties du corps les plus exposées, comme le visage, les lèvres, les oreilles, le cou, les épaules, le dos, les genoux et le bout des pieds. Appliquez l'écran solaire au moins vingt minutes avant de sortir au soleil et réappliquez toutes les deux heures ou plus fréquemment si votre enfant s'engage dans des activités pouvant éliminer le produit : il a nagé, s'est essuyé avec une serviette ou a beaucoup transpiré.

Assurez-vous que votre enfant porte un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil. Choisissez des lunettes qui sont approuvées par l'ANSI ou l'ACN, qui bloquent les rayons UVA et UVB et les rayons ultraviolets, ou qui portent l'inscription « UV 400 ». Ce type de lunettes bloque presque entièrement les rayons pouvant causer des dommages aux yeux.

Vos enfants doivent porter des vêtements tissés serrés, amples et de couleur claire, préférablement en coton pour absorber la sueur. Donnez-leur souvent à boire de petites quantités d'eau.

Ces conseils sur la sécurité ont été préparés par Sécurité publique Canada en collaboration avec Environnement Canada et Santé Canada.

Information

Santé Canada

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche