menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer

Ramonage de cheminées

Il est primordial de prendre les précautions qui s’imposent et vérifier l’état intérieur de la cheminée. En effet, le temps chaud et froid de l’été entraine la corrosion des pièces d’acier et augmente la formation des dépôts de créosote accumulés sur les parois, qui peuvent finir par obstruer complètement  le conduit : c’est alors que se produit le feu de cheminée. Voici quelques conseils afin de bien entretenir votre cheminée.

  • Faites ramoner la cheminée par un professionnel à toutes les cinq cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre cheminée; sinon, au moins une fois par an, préférablement au printemps.
  • À l’automne, examinez votre cheminée, à l’aide d’un petit miroir, afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.).
  • Ne vous fiez pas aux bûches ou aux additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote alors que les ramoneurs en retirent généralement de 75 à 90 %. Ne tentez pas de mettre le feu dans la cheminée pour éliminer la créosote. Toute la maison pourrait y passer.
  • Toute cheminée d’un bâtiment, sur laquelle est raccordé un appareil producteur de chaleur alimenté par un combustible solide ou liquide, doit être ramonée aussi souvent que le justifie son utilisation, mais au moins une (1) fois par année ou selon les recommandations du fabricant.

Information

Ministère de la Sécurité publique

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche