menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer

Journée d'essais gratuits de voitures électriques et hybrides

Le 22 juillet 2017 de 10 h à 15 h

Stationnement de l'hôtel de ville
(1145, rue de Saint-Jovite)

Ce qui vous attend :

  • Circuit urbain de 6,6 km pour essais de voitures
  • Plus d'une trentaine de propriétaires de véhicules électriques
  • Présence de voitures TESLA
  • Bateau électrique de la Canadian Electric Boat Company pourra être essayé sur la rivière du Diable
  • Motos électriques sur place de la compagnie Lito Green Motion
  • Vélos électriques à essayer de la boutique Bicycles Quilicot Mont-Tremblant
  • Un atelier de vélo pour répondre aux questions techniques sur le sujet
  • Présence de la compagnie RVE, spécialisée en installation de bornes de recharge à domicile
  • Inscription sur place
  • Modèles de voiture sur place : BMW i3, Chevrolet Bolt, Chevrolet Spark, Chevrolet Volt, Ford Focus, Hyundai Ionic, Kia Soul, Mitsubishi i MiEV, Nissan Leaf, Tesla S, Tesla X, Toyota Prius, Volkswagen e-Golf. 

Merci à nos partenaires!

 
 
 

Informations

Service de l'environnement
819-425-8614, poste 2604

Capsules informatives sur les voitures électriques :

Démystifier l’autonomie

L’autonomie est la grande responsable de l’hésitation des gens à s’acheter un véhicule électrique, mais la raison fondamentale qui affecte l’autonomie d’une voiture est sa batterie ou plutôt, la quantité d’énergie qu’on peut y emmagasiner.

Une bonne batterie est donc synonyme d’une meilleure autonomie… mais à condition qu’elle réponde à certains critères de base :

  • Longue durée

La solution pour améliorer l’autonomie? Actuellement, les composantes qui permettent le fonctionnement de la batterie peuvent occuper jusqu’à 50 % du volume. En diminuant les composantes de la batterie, il y a plus d’espace pour emmagasiner l’énergie électrique…

  • Volume et poids minimum

… Heureusement, les batteries des voitures électriques sont sur le point de subir une cure de minceur! En effet, les experts s’attendent à ce qu’on diminue de 30 à 50 % le poids des batteries d’ici 2020.

  • Résistance aux températures extrêmes

Les batteries doivent pouvoir fonctionner dans des conditions météorologiques extrêmes, c’est-à-dire de -30°C à +50°C. Par chance, les ingénieurs installent des systèmes de gestion thermique qui chauffent ou refroidissent les batteries. Une façon simple d’avoir une bonne température dans l’habitacle est de brancher la voiture en la faisant chauffer.

  • Recharge rapide

Maintenant, les bornes de recharge rapide de niveau 3 à 150 kW permettent une charge de 80 % en seulement 20 minutes. Une borne de recharge de ce type est installée à Mont-Tremblant, dans le parc de la Paix, situé en face de l’hôtel de ville.

Également, une batterie doit être sûre et avoir un faible coût.                                                                               

Finalement, comme on peut le constater, puisque l’industrie de la voiture électrique est en constante évolution, tout semble être mis en œuvre afin d’accroître la performance des batteries et par le fait même, l’autonomie des voitures.

Visitez le site Internet de l'écoconduite et prolongez l'autonomie de votre véhicule.


5 mythes sur la voiture électrique

  • C’est couteux

Après avoir calculé les milliers de dollars économisés sur l’essence et l’entretien, les centaines de dollars épargnés sur l’assurance, la voiture électrique offre un excellent retour sur investissement. Aussi, le programme du gouvernement du Québec Roulez électrique offre une aide financière pour l’achat ou la location d’un véhicule hybride ou électrique et pour l’achat d’une borne de recharge admissible et l’installation de cette dernière et de son infrastructure d’alimentation électrique.

  • Il faut changer la batterie régulièrement

Une rumeur court que la batterie des voitures électriques et hybrides ne dure que deux ou trois ans. Faux! Elle est conçue pour durer aussi longtemps que les voitures à essence. La batterie est en général garantie pour une durée minimale de 8 ans et 160 000 km.

  • C’est moins performant

C’est pourtant le contraire, car l’accélération d’une voiture électrique est plus vive et constante qu’une voiture équivalente à essence. Les meilleures voitures électriques performent et accélèrent mieux que toutes les voitures sport exotiques.

  • Elle ne peut parcourir plus de 100 km avant d’être branchée

Les voitures électriques qui ont une autonomie de moins de 100 km sont de plus en plus rares. La technologie des batteries évolue à pas de géant et déjà, les voitures peuvent rouler entre 150 et 300 km avant d’être branchées, et des avancées dans ce domaine sont effectuées d’année en année. 

  • On peut tomber en panne n’importe quand

À moins de bien le vouloir, il est presque impossible de tomber en panne avec une voiture électrique! L’ordinateur de bord donne de multiples avertissements au conducteur lorsque la batterie baisse. De plus, celui-ci affiche le pourcentage de la batterie restant et localise même les bornes de recharge à proximité.

Intéressé d’en apprendre plus? On se donne rendez-vous le 22 juillet!

 

 

Partagez l'événement

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche