menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer

Rive

Bande riveraine

Une bande riveraine est une bande de végétation naturelle et permanente bordant un cours d’eau. Elle constitue une zone de transition entre le milieu aquatique et le milieu terrestre. Prenons-en soin!

Principaux bienfaits de la bande riveraine

  • Agir comme un filtre contre la pollution;
  • Contrôler l’érosion;
  • Ralentir la vitesse des vents;
  • Aider à atténuer les coups d’eau en période de crue;
  • Constituer un habitat essentiel pour les animaux aquatiques et terrestres;
  • Améliorer la qualité de l’eau.

Votre terrain touche à un cours d'eau?

Au Québec, la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables stipule que la bande riveraine d'un cours d'eau doit être :

  • D’une largeur de 10 m lorsque la pente du cours d’eau est inférieure à 30 %;
  • D’une largeur de 15 m lorsque la pente du cours d’eau est supérieure à 30 % et qu’elle a plus de 5 m de hauteur.

À Mont-Tremblant, la règlementation découlant de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables du ministère stipule que la bande riveraine d’un cours d’eau doit être :

En zone urbaine

  • D’une largeur de 10 m lorsque la pente du cours d’eau est inférieure à 30 %;
  • D’une largeur de 15 m lorsque la pente du cours d’eau est supérieure à 30 % et qu’elle a plus de 5 m de hauteur

Hors du périmètre urbain

  • D’une largeur de 20 m pour les lacs Tremblant et Desmarais;
  • D’une largeur de 15 m pour les autres lacs;
  • D’une largeur de 10 m pour les milieux humides non adjacents à un lac ou un cours d’eau.

La bande riveraine débute à la ligne naturelle des hautes eaux, c’est-à-dire à l’endroit où la végétation aquatique laisse place à une dominance de végétation terrestre.

Avant d’effectuer des travaux, informez-vous!

La plupart des travaux dans un cours d'eau ou sur la bande riveraine nécessitent un certificat d’autorisation. Voici quelques exemples :

  • Installation d’un muret de soutènement, d’un perré, d’un enrochement ou d’une berme de pierres ou de béton;
  • Aménagement d’une percée visuelle;
  • Installation d’un escalier;
  • Aménagement d’un accès au lac;
  • Abattage d’arbre mort;
  • Installation d’un ponceau, d’une conduite, d’une passerelle ou d’un pont;
  • Mise en place d’une rampe de mise à l’eau permanente.

Informez-vous auprès du Service de l’urbanisme avant de commencer vos travaux dans la bande riveraine. Un inspecteur pourra vous informer de la règlementation en vigueur et des mesures à suivre. Consultez la section Permis et certificat d’autorisation.  

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche