Je veux m'inscrire à l'infolettre
x

Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL)

En 2009, la Ville devient un partenaire financier des associations de lacs de son territoire qui veulent faire un suivi annuel de leur lac à l'aide du programme Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL). Depuis 2012, la Ville couvre tous les frais engendrés par les organismes. Cette implication financière additionnelle s'ajoute au Programme d'évaluation et de surveillance des lacs mis en place en 2004.

Qu'est-ce que le Réseau de surveillance volontaire des lacs?

Le Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC) vise à évaluer l'état des lacs du Québec et à suivre leur évolution dans le temps. Il est basé sur un partenariat entre le Ministère et les associations de propriétaires riverains participant à la protection et à la gestion des plans d'eau. Le Réseau a été développé sur une base expérimentale en 2002 et 2003 et est accessible au public depuis 2004.

Objectifs

  • Acquérir, en collaboration des associations de lacs, des données physico-chimiques de base sur la qualité de l'eau
  • Documenter l'état physique des zones littorales et riveraines des lacs afin :
    • d'établir le niveau trophique actuel des lacs et de suivre leur évolution;
    • de dépister les lacs qui montrent des signes importants de dégradation ou d'eutrophisation;
    • d'informer et de sensibiliser les associations et les organismes participants quant à l'état de santé de leur lac;
    • d'établir des portraits régionaux de la situation des lacs du Québec.

Activités de suivi

  • L'échantillonnage de l'eau pour mesurer en laboratoire le phosphore, le carbone organique dissous et la chlorophylle.
    • La mesure de la transparence de l'eau (profondeur du disque de Secchi - photo ci-contre) à toutes les deux semaines, du début de juin jusqu'au début d'octobre.
    • L'évaluation de la bande riveraine et de la zone littorale autour du lac à l'aide de protocoles mis à la disposition des participants.

Partage des responsabilités et des coûts

Par l’entremise de la Direction du suivi de l’état de l'environnement (DSEE), le ministère assure l'encadrement du réseau, le soutien technique et scientifique aux participants, l'interprétation des données et la communication des résultats. Les analyses de la qualité de l'eau sont effectuées au laboratoire du ministère (le Centre d'expertise et d'analyse environnementale du Québec).

Tout adhérent au RSVL réalise l'échantillonnage et la cueillette d'information sur la bande riveraine et la zone littorale, en suivant les protocoles qui lui sont fournis. L'année où la personne s'inscrit au réseau, elle doit assumer des frais d'environ 330 $ pour le suivi de base. Ce montant sert à payer l'acquisition d'un disque de Secchi, les documents d'accompagnement, le coût des analyses en laboratoire pour trois prélèvements à une station d'échantillonnage, les frais de transport des échantillons et les taxes. Le participant doit assumer le coût de toutes les analyses d'eau supplémentaires (nouvelle station d'échantillonnage ou année subséquente).

Abonnez-vous
à notre infolettre