FEUX EN PLEIN AIR INTERDITS JUSQU'À NOUVEL ORDRE SUR LE TERRITOIRE DE MONT-TREMBLANT

-
En savoir plus
menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer
  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Avis important

  • Dossier desserte policière

    Des informations fausses circulent concernant le transfert de la gestion de la Sûreté municipale à la Sûreté du Québec (SQ) 

    Voici la vérité

    FAUX  VRAI

    Nos policiers actuels vont perdre leur emploi

    Ils ne perdront pas leur emploi car, protégés dans le cadre de la Loi sur la police, ils seront intégrés à la SQ, incluant les temporaires.

    Nos policiers ne feront plus de travail communautaire

    Chaque policier aura toujours le droit et la possibilité d’oeuvrer dans les activités communautaires qui lui tiennent à coeur, car la SQ encourage l’implication de ses policiers et policières sur l’ensemble du territoire québécois et, il en sera de même à Mont-Tremblant.

    Nos policiers ne contribueront plus au fonds humanitaire

    Il s’agit d’une décision personnelle qui appartient à chaque policier. Nous sommes d’avis que nous pourrons toujours compter sur leur implication bénévole.

    Une décision pour régler le conflit syndical

    Absolument pas ! C’est une décision pour avoir à moindre coût le meilleur service qui répondra à nos besoins actuels et futurs.

    Avec la SQ, ça nous coûtera plus cher !

    Au contraire, Mont-Tremblant réalisera des économies d’environ 2 millions $ par année. Ces montants seront réinvestis dans les services aux citoyens tels, le transport en commun, les loisirs, les infrastructures et l’environnement.

    Nous n’aurons plus de services de proximité

    La SQ utilise une approche communautaire qui implique une police de proximité répondant aux besoins de la population.

    De plus, une équipe de soutien opérationnel sera également assignée au poste de Mont-Tremblant pour répondre à divers besoins en lien avec l’aspect touristique de la Ville, ses nombreuses activités d’envergure et sa station de ski.

    Le temps de réponse sera augmenté

    Il n’y aura pas de différence car, le poste de police demeure au même endroit et ce sont les mêmes policiers qui patrouilleront le territoire.

    Un nombre important de citoyens se sont exprimés lors des assemblées publiques

    La majorité des participants aux assemblées publiques n’étaient pas des citoyens de Mont-Tremblant. On retrouvait des policiers, leurs familles et amis ou des citoyens d’autres municipalités et régions.

    Fini les programmes Aîné-Avisé, un café avec un policier, le Programme Ski-dure, les Cliniques de sièges d’auto pour bébés et enfants.

    Un agent communautaire appuyé par l’ensemble des policiers agiront pour appliquer divers programmes de prévention comme Aînés-Avisé contre l’abus et la fraude, Unité sans violence pour les élèves de 5e et 6e année, etc.

    La sécurité et l'intérêt public sont nos priorités!


    Que signifie l'entente avec la SQ?

    1. L’entente clé en main garantie que la sécurité du territoire sera assurée comme aujourd’hui, mais aussi dans les années à venir.

    2. La SQ aura une obligation de donner le meilleur service pour répondre à nos besoins.

    3. La SQ maintiendra les services de proximité.

    4. Tous les emplois seront préservés et ce sont les mêmes policiers qui travailleront sur le territoire.

    5. La Ville de Mont-Tremblant économisera environ 2 M$ par année réinvestis dans les services.

    La décision finale revient à la ministre de la Sécurité publique.

    Territoire desservi

    L’entente prévoit que les 254 km2 actuels de l’agglomération de Mont-Tremblant soient desservis par la SQ.

    NOMBRE DE POLICIERS

    Le nombre de policiers augmentera, il passera de 36 à 44. Nos policiers seront dorénavant à l’emploi de la SQ et ils continueront leur travail sur le territoire. 

    De plus la SQ offre des opportunités de carrière, notamment au niveau des services spécialisés tels, les mesures d’urgence, la lutte contre le terrorisme l’analyse du comportement, les enquêtes sur les crimes économiques, l’identité judiciaire, etc.

    LES SALAIRES DES POLICIERS

    Les policiers permanents conserveront le même salaire et les policiers temporaires deviendront permanents.

    POSTE DE POLICE

    Le poste actuel sur la rue Siméon est maintenu, ce qui signifie que le temps de réponse aux appels de citoyens sera le même.

    COÛTS AUX CITOYENS

    Les services actuels sont maintenus. Nos exigences en termes de sécurité, de proximité et dû au fait que nous sommes la 3e destination touristique au Québec, seront respectées. Toutefois, nous bénéficierons d’économies de l’ordre de 10 millions dollars au cours des cinq prochaines années qui seront réinvestis dans des services aux citoyens.

    MATÉRIEL ET ÉQUIPEMENTS

    La SQ pourra acquérir le matériel et les équipements que nous voudrons bien leur céder. Par la suite, elle aura la responsabilité de l’achat et de l’entretien de tous les équipements requis par les policiers.

    SERVICES OFFERTS

    En plus de nos services actuels, la SQ aura l’obligation d’offrir des services spécialisés qui tiendront compte de notre croissance et de l’évolution du territoire.

    De plus, la SQ a déjà développé plusieurs programmes qui s’adressent à des clientèles spécifiques (jeunes, personnes âgées, etc.) dont nous pourrons bénéficier.

    Une entente avec la SQ permettra d'offrir le meilleur service à moindre coût pour répondre à nos besoins actuels et futurs, une décision mûrement réfléchie!


    SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D’AGGLOMÉRATION

    Mercredi 11 décembre à 19 h
    Sujet : Choix de la desserte policière

    Salle du conseil | Hôtel de ville
    1145, rue de Saint-Jovite


    Analyse comparative concernant le choix de la desserte policière

    Présentation PowerPoint - Analyse comparative des coûts
    Voici la vérité

    Changement de lieu : Prenez note que les assemblées de consultation publique auront lieu à l'école secondaire Curé-Mercure au 700, boul. du Docteur-Gervais.

    Avis aux citoyens et citoyennes de la Ville de Mont-Tremblant et de la municipalité de Lac-Tremblant-Nord

    Consultation publique relativement au projet de remplacement du corps de police municipal

    Conformément à l’article 73.1 de la Loi sur la police, la Ville de Mont-Tremblant, avant de pouvoir demander l’autorisation d’abolir son corps de police, doit tenir une consultation publique, par le biais de deux assemblées, sur le projet de la Ville de remplacer son corps de police par celui de la Sûreté du Québec.

    AVIS est donné qu’une consultation publique sera tenue à l’école secondaire Curé-Mercure situé au 700, boulevard du Docteur-Gervais aux dates et heures suivantes :

    VENDREDI 1ER NOVEMBRE 2019 À 19 H
    SAMEDI 2 NOVEMBRE 2019 À 10 H

    L’objet de chacune de ces assemblées est de présenter les principaux effets du projet de remplacement du corps de police, permettre à tout citoyen et citoyenne de soumettre ses commentaires et favoriser une discussion ouverte sur le projet afin que le Conseil d’agglomération prenne une décision éclairée. Il est également possible pour tout citoyen de transmettre ses commentaires, par écrit, au plus tard le 17 novembre 2019 à l’adresse courriel suivante : greffe@villedemont-tremblant.qc.ca ou à l’adresse postale suivante :

    Ville de Mont-Tremblant
    Dossier desserte policière
    1145, rue de Saint-Jovite
    Mont-Tremblant (Québec) J8E 1V1

    LES PRINCIPAUX EFFETS DU PROJET DE REMPLACEMENT DU CORPS DE POLICE SE RÉSUMENT AINSI :

    EFFETS SUR LE NIVEAU DE SERVICES

    La Ville offre présentement des services policiers de niveau 1 et la Sûreté du Québec joue un rôle complémentaire à ce dernier, en fournissant les services de niveau supérieur à ceux offerts par le corps de police municipal, soit ceux des niveaux 2 à 6.

    La Sûreté du Québec offrira les services policiers de niveau 1 à 6, soit le niveau de service le plus élevé. Afin de maintenir un service de proximité, la Sûreté du Québec va desservir la population à partir du poste de police actuel (380, rue Siméon). Ce dernier devra être en conformité avec les règles et paramètres établis par la Société québécoise des infrastructures (SQI).

    Certains services ne seront toutefois pas assurés par la Sûreté du Québec et continueront d’être assurés par la Ville, dont les brigadières scolaires.

    EFFETS SUR LES DÉPENSES

    Les coûts nets estimés du corps de police municipal pour l’année 2019 totalisent la somme de 7 992 403 $. Pour l’année 2019, la facture provenant du gouvernement du Québec pour la desserte de la Sûreté du Québec aurait été de 5 519 146 $ à laquelle il faut ajouter un supplément temporaire dégressif pour une période de quatre (4) ans qui permet au gouvernement d’absorber une partie du coût du transfert. Pour l’année 2019, la facture totale aurait donc été de 6 475 312 $.

    En considération de ce qui précède et en tenant compte des ajustements au niveau des revenus, notamment de la location de notre poste de police, et des charges assumées par la Ville, on note des économies annuelles nettes qui seront situées entre 1 460 000 $ et 2 580 000 $ pour les cinq (5) premières années de l’entente. Ce qui représente une économie de près de 10 M$ pour cette période, et ce, en fonction des paramètres gouvernementaux actuels. À noter que ces prévisions ont été calculées sur la base d’une indexation annuelle de 2 %.

    EFFETS SUR LES POLICIERS ET SUR LE PERSONNEL NON POLICIER

    L’intégration de tous les policiers admissibles du Service de police, incluant les policiers temporaires, s’effectuera en conformité avec l’article 73.2 de la Loi sur la police (LSP). La grande majorité des policiers continueront à travailler sur le territoire de la Ville de Mont-Tremblant. Les cadres conserveront leur statut de cadre à la Sûreté du Québec.

    Quant au personnel non policier, l’article 353.7 de la Loi sur la police prévoit qu’ils deviennent des employés du gouvernement du Québec dans la mesure où ils sont visés par une décision du Conseil du trésor.

    EFFETS SUR LE MATÉRIEL, LES ÉQUIPEMENTS ET LES VÉHICULES UTILISÉS PAR LE SERVICE DE POLICE

    La Ville offrira prioritairement à la Sûreté du Québec les biens dont elle n’aura plus besoin, lesquels seront évalués par la Sûreté du Québec avec une possibilité de rachat. La Ville mettra en vente par la suite les biens qui n’auront pas été acquis par la Sûreté du Québec.

    Vous êtes invités à consulter le feuillet d’information qui sera mis à la poste dans la semaine du 21 octobre 2019 et rendu disponible sur le site Internet de la Ville au : villedemont-tremblant.qc.ca. Ce feuillet vous donnera plus de détails concernant les effets du projet de remplacement du corps de police.

    Donné à Mont-Tremblant, le 2 octobre 2019.

    Marie Lanthier, OMA, greffière
    AVIS DE CONSULTATION PUBLIQUE

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche