menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer

Budget 2020 : l’équilibre entre les services offerts, les infrastructures et l’environnement

Le 17 décembre 2019

Les élus de la Ville de Mont-Tremblant ont adopté le 16 décembre en séance publique, un budget équilibré de 46,2 M$ et ont limité la hausse du compte de taxes moyen à 2,3 %, ce qui représente un montant supplémentaire de 65 $ pour une résidence évaluée à 325 500 $ (valeur moyenne) en 2020, soit l’équivalent de l’indice des prix à la consommation (IPC).

Pour éviter que les contribuables n’aient à absorber seuls l’augmentation du nouveau rôle d’évaluation foncière déposé par la MRC des Laurentides, soit une hausse moyenne de 8,5 %, les élus ont baissé le taux de taxes (ville centre et agglomération confondue) de 4 ¢ du 100 $ d’évaluation.

Le taux de taxes résidentiel passe donc de 72,75 ¢ à 68,75 ¢ du 100 $ d’évaluation, soit une diminution de 5,5 %. Le taux de taxe non résidentiel connaît également une diminution de 3,8 %, à savoir de 1,0629 $ à 1,0229 $ du 100 $ d’évaluation.

« Malgré la hausse du nouveau rôle d’évaluation foncière, nous avons réussi à maintenir l’augmentation collée sur l’indice des prix à la consommation (IPC). Les choix budgétaires que nous avons faits ont été analysés avec beaucoup de rigueur afin de maintenir le taux de taxes le plus bas possible. Pour poursuivre le développement de notre ville, nous devons avoir un équilibre entre les services offerts, les investissements dans les infrastructures qui doivent être entretenues, l’environnement et la capacité de payer de nos citoyens et citoyennes », a expliqué le maire Luc Brisebois.

Au chapitre de la tarification des services, quelques variations sont à souligner. Les taxes de services à tarifs fixes demeurent inchangées en 2020 : contrôle des moustiques, service d’aqueduc et collecte des matières résiduelles. Quant aux taxes de services qui sont en fonction de la valeur de l’évaluation foncière, comme le service d’égout, les taux ont été réduits afin de diminuer l’impact causé par la hausse de la valeur des immeubles.

Le budget 2020 met l’emphase sur de nombreuses initiatives en matière de sports, de loisirs et de services à la communauté. L’environnement prend également une place importante dans le budget 2020, notamment avec la création d’une réserve financière à des fins environnementales qui servira à financer des projets comme l’application d’un nouveau règlement qui interdira l’usage de sacs de plastique et de pailles sur le territoire, l’élaboration d’un plan d’adaptation aux changements climatiques, la mise à jour de la Politique de gestion des usages et des accès aux plans d’eau, l’élaboration d’un programme de traitement pour contrer l’agrile du frêne, le soutien aux associations de lacs pour le balisage de la myriophylle à épis et la création d’un nouveau poste dédié à la lutte contre les gaz à effet de serre (GES).

Investissements en infrastructures, en sports, en loisirs et services à la communauté

Le programme triennal des immobilisations (PTI) 2020-2021-2022 prévoit des projets totalisant 15,3 M$ pour 2020. Parmi les projets d’infrastructures à être réalisés, il y a le projet mobilisateur de l’aménagement de l’Espace public au centre-ville. La mise à niveau des infrastructures a également une part dans le budget avec la phase II de la mise en place d’un égout séparatif (rues Charbonneau, Lauzon, Saint-Antoine, Labelle et de l’École), le suivi du programme de réfection et de pavage de chemins, la réfection du barrage du lac Bobby et l’aménagement d’un monte-personnes à la salle de spectacle Première Scène. Quant aux loisirs, il est prévu de procéder à l’aménagement d’un parc de planche à roulettes, de jeux d’eau au parc Daniel-Lauzon en plus d’un toit au-dessus de sa patinoire et le remplacement des bandes de cette dernière, la confection de plans et devis de performance pour l’aménagement d’une 2e patinoire intérieure à l’aréna Gilles Cadieux et pour la construction d’un gymnase double qui sera annexé au Centre collégial de Mont-Tremblant, ainsi que l’aménagement d’un nouvel accès à la rivière du Diable pour la mise à l’eau d’embarcations. De plus, les services à la communauté se verront bonifiés grâce à la création d’un poste dédié spécifiquement aux relations citoyennes.

Contrôle de la dette

Le budget 2020 permettra à la Ville de Mont-Tremblant de conserver une très bonne santé financière avec un endettement d’environ 52 M$, ce qui représente un ratio d’endettement de 1,2 %, par rapport à sa richesse foncière de 4,3 G$.

Faits saillants du budget 2020

  • Nouvelle évaluation foncière en vigueur pour trois ans; 2020-2021-2022 qui représente une hausse moyenne de 8,5 %.
  • Diminution du taux de taxes résidentiel de 5,5 %.
  • Diminution du taux de taxes non résidentiel de 3,8 %.
  • Hausse moyenne du compte de taxes résidentiel de 2,3 %.
  • Investissement de 15,3 M$ dans les infrastructures.
  • Revenus de 46,2 M$, hausse de 4,8 % par rapport à 2019, qui s’explique entre autres par l’activité économique soutenue et le nouveau rôle foncier.
  • Dépenses de 42,2 M$, hausse de 6,3 % par rapport à 2019, qui s’explique notamment par l’indexation des salaires, l’augmentation des heures de garde en caserne pour répondre aux obligations du schéma de couverture de risques, la gratuité du transport en commun de Mont-Tremblant (TCMT) et les deux lignes à l’année, ainsi que les travaux d’amélioration des sentiers.

Pour consulter la présentation du budget 2020, cliquez ICI

Partagez la nouvelle

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche