menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer
  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Mont-Tremblant devient Ville amie des monarques – mention ARGENT

Le 25 mai 2021

La Ville de Mont-Tremblant a récemment obtenu la certification Ville amie des monarques – mention ARGENT de la Fondation David Suzuki. Cette certification confirme l’engagement de la Ville à préserver l’habitat du monarque et à participer concrètement à la protection et au rétablissement de cette espèce en voie de disparition.

Le maire suppléant François Marcoux s’est dit enthousiaste face à l’engagement pris par la Ville: «Mont-Tremblant a à coeur la préservation de l'environnement pour les générations futures, et le développement durable fait partie de nos valeurs et de notre ADN. C’est pourquoi la protection du monarque nous a interpellés. Nous sommes convaincus que la population adhérera à ce mouvement et que nos efforts collectifs feront une différence pour la survie de ce papillon.» 

Pas d’asclépiades, pas de monarques!

Le cycle de vie des monarques est principalement axé sur une plante: l’asclépiade. Si le nombre d’asclépiades continue de diminuer en Amérique du Nord, la survie du monarque sera sérieusement menacée.

Ensemble, nous pouvons protéger l'habitat du monarque et contribuer à sa survie! Nos espaces résidentiels, nos commerces, nos écoles et nos collectivités peuvent devenir des lieux accueillants pour les pollinisateurs, dont les monarques. Il suffit de choisir des plantes amies des pollinisateurs! 

Mise en place de 18 mesures

Pour être certifiées, les municipalités doivent s’engager à mettre en œuvre au moins 3 des 24 mesures de protection de l’habitat du monarque proposées par la Fondation David Suzuki. Or, Mont-Tremblant s’étant engagée à mettre en œuvre plus de 18 mesures, elle obtiendra non seulement la mention ARGENT, mais sera de plus reconnue à titre de membre du Cercle des leaders de la National Wildlife Federation

Parmi les mesures retenues, notons la mise en œuvre d’un programme visant la plantation d’espèces indigènes d’asclépiade et de plantes nectarifères dans les terre-pleins et dans les emprises publiques, ainsi que l’adoption d’une réglementation visant l’interdiction des pesticides nuisant aux pollinisateurs. En plus des engagements pris par la Ville, les citoyens seront eux aussi invités à participer à différentes actions afin de contribuer à la restauration de l’habitat du monarque. 

 

Prendre  part à l’ « effet papillon »

Rappelons que le papillon monarque est une espèce menacée : sa population a chuté de 90 % au cours des deux dernières décennies. Les scientifiques attribuent ce déclin à la dégradation et à la perte d’habitats de reproduction. Les municipalités peuvent toutefois jouer un rôle clé pour protéger l’habitat de ce papillon emblématique et contribuer à la sauvegarde de l’espèce. Afin d’inciter les municipalités à poser des gestes concrets pour protéger le monarque, la Fondation David Suzuki, en partenariat avec l’Espace pour la vie, a lancé l’initiative Ville amie des monarques au Québec en 2017. Celle-ci a pour objectif la mise en place de mesures visant la restauration des habitats du monarque et la sensibilisation des citoyens. À ce jour, plus de 340 villes et municipalités aux États-Unis et au Canada se sont engagées à participer à la sauvegarde du monarque. Pour plus d’information: davidsuzuki.org.

Partagez la nouvelle

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche