Entraves sur les rues Labelle et de Saint-Jovite du 21 septembre au 9 octobre.

-
En savoir plus
menu-mobile
Je veux m'inscrire à l'infolettre
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer
  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

État de situation sur le coronavirus (COVID-19)

Consulter l'avis

Pelouse

Sur les terrains résidentiels, l’utilisation de pesticides est interdite en tout temps sur l’ensemble du territoire de la Ville.

Favorisez la biodiversité de votre pelouse (variété de graminées et de plantes) et soyez tolérants envers les insectes, ils sont majoritairement utiles.

Pour une pelouse écologique

  • Déchaumez et aérez (printemps ou automne), lorsque le sol est asséché.
  • Étendez du compost (moins de 1 cm) et faites-le pénétrer à l’aide d’un râteau renversé.
  • Semez du trèfle blanc nain, il transfère au gazon l’azote absorbé de l’air.
  • Tondez, avec une tondeuse, à une hauteur de 8 à 10 cm (excepté à 5 cm, tôt au printemps et tard à l’automne) et laissez les rognures courtes sur la pelouse (apport nutritionnel et meilleure résistance à la chaleur, au développement des pissenlits et des vers blancs).
  • Déracinez, au besoin, les herbes trop envahissantes. Semez aussitôt ces endroits ainsi dénudés avec un mélange de graminées et de compost.
  • Plantez des arbustes et des arbres. Le lit forestier absorbe environ 90 % de l’eau de pluie, le gazon, quant à lui, absorbe à peine 50 %, le reste aboutit dans les lacs et rivières, avec ses contaminants. Un nouvel arbre absorbera environ 250 kg de CO2 durant sa vie et dégagera une partie de l’oxygène nécessaire à notre vie.

Herbicyclage / Feuillicyclage 

Saviez-vous que le meilleur engrais pour votre gazon est votre gazon?

Recyclage de l’herbe coupée

Il est préférable de laisser le gazon coupé au sol, ce dernier gardera l’humidité du sol, le protégera contre les maladies, et lui fournira une quantité importante d’azote, apportera un apport nutritionnel et une meilleure résistance à la chaleur et au développement des pissenlits et des vers blancs.

Comment herbicycler?

  • Coupez régulièrement la pelouse sans jamais que l’herbe ne dépasse une hauteur de 10 cm;
  • Réglez la hauteur de votre lame de tondeuse (idéalement déchiqueteuse) entre 6 et 8 cm. Cela permet à la pelouse d’avoir une hauteur qui lui permet de s’enraciner plus profondément et de mieux résister à la sécheresse. De cette façon, les rognures de gazon disparaîtront en 48 heures et ajouteront une bonne quantité d’azote dans le sol;
  • Pour les plus petites surfaces, il est conseillé d’utiliser une tondeuse manuelle, particulièrement les plus récentes, puisqu' elles sont faciles d’utilisation, sécuritaire, et requièrent peu d’entretien;
  • Remplacez la pelouse par des couvre-sols sans entretien comme le thym, le trèfle, le sedum ou l'orpin qui sont d'excellents couvre-sols. Ne requérant aucune tonte, ceux-ci nécessitent peu d'entretien en plus d'être résistants à la sécheresse, au piétinement ainsi qu'aux produits chlorés aux abords des piscines.

Recyclage des feuilles mortes

À l'automne, la nature se départit de ce qui devient inutile avant l'arrivée de l'hiver. Se retrouvent donc au sol les feuilles des arbres. Au cours de l'hiver et du printemps, les feuilles mortes se décomposent et forment l'humus qui retournera à la terre les minéraux et les nutriments requis pour la croissance des végétaux. C'est un cycle continuel depuis la nuit des temps.

Depuis de trop nombreuses années, l'homme tente de modifier ce cycle en grattant frénétiquement le sol pour débarrasser la terre de ces résidus encombrants! Il les met dans des sacs de plastique non biodégradables faits avec du pétrole et envoie le tout par camions, qui consomment des carburants fossiles, vers un trou aménagé à grands frais (site d'enfouissement) et le remplit ainsi inutilement et prématurément. De plus, le jus de feuilles (lixiviat) ainsi créé doit être pompé et traité avant rejet dans la nature pour éviter de contaminer la nappe phréatique.

La Ville vous encourage à laisser au sol le maximum de feuilles mortes et de rognures de gazon. D'une part, pour l'enrichissement de votre terrain et d'autre part, pour prolonger la vie utile de notre site d'enfouissement actuel en y enfouissant le moins de choses possible, surtout des éléments compostables.

Abolition des collectes des résidus verts

Plutôt que de vouer les résidus verts aux sites d’enfouissement, les citoyens peuvent dorénavant les apporter gratuitement à l’écocentre situé au 60, chemin de Brébeuf, pour être compostés, car la collecte des résidus verts a été abolie en 2016. Une preuve de résidence sera exigée. 

Renseignements

819-425-8614, poste 2604
environnement@villedemont-tremblant.qc.ca

  • Guide d'implantation et d'entretien d'une pelouse durable (FIHOQ)

Abonnez-vous
à notre infolettre

flèche
flèche