menu-mobile
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer
  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Mont-Tremblant déclare l'urgence climatique et continue ses actions

Le 28 août 2019

Mont-Tremblant a adopté, à la séance du conseil du 12 août dernier, la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique (DUC) et a embauché un nouveau chargé de projet en environnement, M. Charles-Étienne Sigouin qui sera responsable d’élaborer un plan d’adaptation aux changements climatiques.

L’embauche de M. Sigouin a été possible grâce à l’obtention d’une subvention du Programme Municipalités pour l’Innovation climatique (PMIC).

« Les choix que nous faisons aujourd’hui s’imposeront aux prochaines générations, nous sommes largement responsables de leur santé et du maintien à long terme de leur qualité de vie. Cette résolution interpelle les gouvernements du Canada et du Québec, la MRC des Laurentides et toutes les municipalités du Québec d’agir plus rapidement et plus concrètement en matière de lutte contre les changements climatiques », a expliqué le maire de la Ville de Mont-Tremblant, Luc Brisebois.

La réduction des GES : des actions concrètes depuis plus de 10 ans!

Préoccupée par les enjeux des changements climatiques, la Ville a entrepris plusieurs actions…

En 2011, la Ville a réalisé l’inventaire des émissions de GES, accompagné d’un plan d’action, dont l’objectif était de minimiser les émissions de GES émis autant par la Ville de Mont-Tremblant, à titre d’entité corporative, que par sa collectivité.

Cependant, bien avant 2011, la Ville avait déjà amorcé des actions, dont la rédaction d’une politique d’achat de véhicules propres (à ce jour, la Ville a acquis trois voitures électriques et une voiture hybride), l’aménagement de pistes cyclables, la plantation d’arbres, etc. Après 2011, les actions se sont multipliées dont la construction LEED de l’hôtel de ville, l’installation de 50 supports à vélo, de sept (7) bornes d’entretien de vélos, de neuf (9) bornes de recharge électrique et l’aménagement de plus de 110 kilomètres de pistes et de bandes cyclables sur le territoire.

En 2019, le Conseil municipal continue son travail en matière de réduction de GES et pose un geste novateur : il offre la GRATUITÉ  de son transport en commun pour tous et en tout temps!

À ce jour, plus de 150 municipalités du Québec ont endossé la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique qui vise à reconnaître que des changements rapides et sans précédents dans les domaines de l’aménagement du territoire, de l’énergie, de l’industrie, du bâtiment, du transport et de l’urbanisme sont nécessaires à court terme afin de limiter à 1,50 Celsius le réchauffement planétaire tel que révélé par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Partagez la nouvelle