menu-mobile
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer
  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Contrôle intérimaire touchant le territoire de Mont-Tremblant

Le 6 octobre 2021

À la demande de la Ville de Mont-Tremblant, la MRC des Laurentides a adopté le 21 septembre dernier une résolution de contrôle intérimaire s’appliquant sur le territoire de Mont-Tremblant.

Cette résolution interdit toute nouvelle utilisation du sol, toute construction ou agrandissement ainsi que toute opération cadastrale devant faire l’objet d’un permis, certificat ou autorisation liée au groupe d'usage Commerce d'hébergement (C-8) ou au groupe d'usage Habitation multifamiliale (H-4), soit les bâtiments de quatre unités et plus.

Est également interdit tout projet majeur de type plan image ou projet intégré* lié à un usage du groupe d'usage Commerce d'hébergement (C-8), de la classe d’usage Habitation (H) ou de la classe d’usage Villégiature (V).

Cette démarche découle des résultats de la consultation sur les enjeux de développement  menée par la Ville de Mont-Tremblant (disponible à villedemont-tremblant.qc.ca/rapport-developpement). La Ville et la MRC des Laurentides jugent impératif de prendre cette mesure pour ne pas compromettre les objectifs fondamentaux qu'elles poursuivent en matière d’aménagement du territoire et de développement durable.

Lors de la séance du conseil municipal de Mont-Tremblant du 4 octobre, une résolution a été adoptée demandant à la MRC de préciser la portée de la résolution de contrôle intérimaire. Pour ce faire, la Ville demande d’adopter une nouvelle résolution ainsi qu’un règlement de contrôle intérimaire en ciblant les développements à l'intérieur et à proximité des bassins versants des principaux lacs du territoire et à l'intérieur des périmètres urbains de la Station Mont Tremblant.

La résolution de contrôle intérimaire a un effet immédiat dès son adoption et s’applique pour une durée maximale de 90 jours ou jusqu’à l’adoption, avant l’expiration de ce délai, du règlement de contrôle intérimaire par la MRC.

Pour toute question sur les impacts de ces mesures sur les projets de construction en cours ou à venir, les personnes susceptibles d’être affectées sont invitées à communiquer avec le Service de l’urbanisme au 819 425-8614.

*Un projet intégré est un regroupement de plusieurs bâtiments principaux sur un même terrain. Un plan image est notamment exigé pour les projets intégrés, les projets qui comprennent plus de cinq (5) lots ou ceux qui nécessitent l’ouverture d’au moins une nouvelle rue.

Partagez la nouvelle