menu-mobile
x
Ouvrir le menufermer le menu
Recherchez
fermer
  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Mont-Tremblant réitère sa ferme opposition à toute installation de tour de communication cellulaire sur son territoire

Le 26 janvier 2021

Le conseil municipal de Mont-Tremblant tient à dénoncer l’attitude de l’entreprise Bell qui s’apprête à faire fi du moratoire décrété par la Ville quant à la construction de toute nouvelle tour cellulaire sur son territoire. Les élus déplorent que Bell ait décidé de contourner la réglementation municipale en réclamant directement à Innovation science et développement économique Canada d’imposer une nouvelle tour dans le secteur du lac Gélinas.

« La position du Conseil est claire : la population ne veut pas de nouvelles tours cellulaires et c’est pourquoi nous avons décrété un moratoire en septembre 2019. Tout comme la population, les membres du Conseil sont d’avis que ces tours ont un impact majeur sur les paysages de Mont-Tremblant qui sont l’une de nos plus grandes richesses. Je m’explique mal comment Bell peut affirmer qu’une tour de 82 m de haut n’aura aucun impact sur le corridor visuel de la montée Ryan. Une telle hauteur nous apparaît par ailleurs disproportionnée quant aux objectifs avoués de Bell, soit de desservir les résidences du lac Gélinas », a déclaré le maire de Mont-Tremblant Luc Brisebois.

« Mes collègues conseillers et conseillères, et moi-même sommes d’avis que le principe de précaution doit s’appliquer quant aux nouvelles technologies de communication déployées, poursuit le maire Luc Brisebois. Or, à cette étape, Bell n’offre aucune garantie que la tour projetée ne comprendra pas d’équipements 5G, ce à quoi nous nous opposons fermement tant et aussi longtemps que l’innocuité de cette technologie pour la santé de la population n’aura pas été démontrée hors de tout doute. »

La Ville de Mont-Tremblant invite la population à signifier son opposition à l’entreprise Bell ainsi qu’à Innovation science et développement économique Canada dans le cadre de la consultation virtuelle qui se tient jusqu’au 20 février 2021. Les commentaires peuvent être transmis à consultation@romin.ca.

Partagez la nouvelle